paysage imaginaire de 100 ans de solitude

Lire Cent ans de solitude

Lire Cent ans de solitude? Quoi de plus pertinent que ce roman en cette période de confinement ! Nous avons pour la plupart d’entre nous de larges plages de temps et une véritable opportunité de découvrir ou redécouvrir la littérature sud- américaine !

Un village perdu

Cent ans de solitude est un roman difficile à définir et… à résumer ! Écrit Par Garcia Marquez en 1967, il retrace l’histoire d’un village, Macondo et de ses habitants. Situé aux confins de la terre, Macondo n’est relié au monde que par les visites régulières des gitans venus apporter à la population les dernières découvertes. Le récit se situe dans un lieu fictif  mais qui ressemble au village que Garcia Marquez a connu pendant son enfance et sa jeunesse, Aracataca. Mais on pourrait se trouver sur n’importe quelle côte des Caraïbes colombiennes, par les références à la montagne et aux marécages. 

L’histoire d’une famille

Cent ans de solitude raconte l’histoire de la famille Buendia sur six générations. Jose Arcadio Buendia fuit sa ville natale après avoir commis un crime d’honneur.  Il a épousé sa cousine Ursula. Mais le couple consanguin vit dans la crainte colportée par la tradition : mettre au monde des enfants avec une queue de cochon. Heureusement, cela n’arrivera pas. On voit néanmoins que dès l’origine, on côtoie la tragédie avec la double malédiction du meurtre et de l’inceste. De nombreux personnages foisonnent autour des Buendia : les premiers explorateurs arrivés avec José Arcadio et tous ceux venus par la suite et restés au village. Nous suivons donc l’évolution de Macondo de la construction des premières maisons à son apogée, de son époque de gloire à son déclin.

Le réalisme magique

Mais là où on attendrait un roman réaliste, apparaît un récit dans lequel le merveilleux côtoie le réel. La parole de Garcia Marquez s’inscrit dans un registre à la fois étonnant et séduisant : le réalisme magique. Revendiqué par de nombreux artistes sud-américains, il mêle avec bonheur des éléments très réalistes avec des épisodes merveilleux ou même fantastiques. Et c’est cela qui nous emporte…

Alors écoute le début de Cent ans de solitude ! Le podcast se trouve en bas de l’article. Et donne-moi ton avis dans les commentaires et, si tu as aimé, partage sur tes réseaux sociaux !

Tu as aimé cet article? Partage-le, cela m'aide beaucoup !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *