nous vivons tous une série de cycles. C'est le moment de commencer un nouveau cycle.

Commencer un nouveau cycle

As-tu eu depuis janvier, l’impression de manquer d’élan et d’énergie? De ne pas être en phase avec toi ? C’est ce qui m’est arrivé. Comme tu l’as remarqué, depuis quelques semaines, je me suis faite beaucoup plus épisodique. J’ai vécu une période assez déplaisante de confusion. Déprime? Plutôt la sensation de changer de cycle. À l’évidence, j’avais besoin de mettre ma vie en ordre et, ces derniers temps, je ne savais pas trop comment. Bien sûr, le blog faisait partie des éléments à revoir. Mais à présent, me voici (presque) prête à commencer un nouveau cycle. Je t’explique comment.

Commencer un nouveau cycle : une évolution nécessaire

Parfois nous sentons très fort que nous ne pouvons pas continuer exactement de la même façon. Nous agissons machinalement, sans trouver de saveur à ce que nous faisons. Nous sommes en pilote automatique. Quelque chose s’est usé. C’est le signe qu’il faut évoluer. Pour moi, la question s’est posée à propos de ce blog. Au départ, il est né de mon livre Poursuivons l’aventure ! J’éprouvais un désir fort de partager sur les thématiques que j’y avais développées, mais d’une autre façon. Je ne savais rien du blogging. Je me suis donc fait aider et j’ai joué la bonne élève. On m’a proposé une méthode excellente techniquement. Mais le mode d’apprentissage était très séquentiel. Un pas après l’autre. Problème : Je ne sais pas faire ! Plusieurs projets à la fois, des idées et des envies plein la tête… Peut-être as-tu, comme moi, un esprit global et en arborescence, et as-tu du mal à choisir? Conséquence : j’ai traîné sans vraiment progresser techniquement et je me suis un peu… enlisée.

Lâcher les modèles

J’ai beaucoup cheminé sur les sites de femmes géniales qui écrivent sur le net. Elles continuent à être pour moi des exemples, des femmes inspirantes. Et je les remercie. Elles parlent leur vrai langage. Mais à un moment, je n’ai plus entendu ma propre voix. Quelque chose se terminait. J’allais perdre de vue ce que je voulais partager. Ce que j’écrivais finirait par ne plus me correspondre et ma joie d’écrire des articles allait disparaître.

Un cycle de créativité

En revanche, entre décembre et février, je me suis consacrée à l’écriture créative : j’ai écrit des nouvelles, de la poésie. J’avais besoin de me replonger dans la fiction. Au point que suivre la route que j’avais prise, celle du développement personnel, donner des conseils, des explications, argumenter, tout cela me plongeait dans un profond malaise physique. Et il faut toujours écouter son corps au lieu de continuer à passer en force. As-tu remarqué combien il est inutile de lutter contre le courant? Je me suis alors remémoré ce que dit Eckhart Tolle : “l’acceptation, le plaisir et l’enthousiasme correspondent à une fréquence vibratoire précise de la conscience”. Le meilleur moyen de les retrouver? Faire silence. M’offrir une pause, dont je sors lentement. Je reviens donc au blog apaisée, un peu comme dans un lieu que j’aurais provisoirement délaissé.

Un espace de dialogue

Au cours de cette période où je me suis tournée vers l’intérieur de moi, j’ai trouvé ce qui me gênait : au bout d’un moment, le virtuel s’est mis à manquer d’épaisseur et de chair. Je t’ai perdue, toi, ma lectrice. Je ne t’imaginais plus, je ne te reconnaissais plus. La dérive possible : t’asséner des conseils, en position haute de maîtresse d’école. Finalement, on se retrouve tout d’un coup très, très loin et la réalité s’abolit. Or j’ai envie que ce lieu, le blog, retrouve plus de vie. Imaginons ensemble qu’il soit à l’image d’un endroit accueillant, un café par exemple. Où nous nous retrouverions pour échanger sur ce qui nous importe, nous préoccupe ou nous passionne. C’est exactement ce que j’ai fait dans Poursuivons l’Aventure ! Comme dans mon livre, j’ai envie de m’autoriser un ton plus personnel !

Commencer un nouveau cycle avec authenticité

Écouter sa petite voix intérieure

Comme tous les gens qui sont attirés par des sujets multiples, j’ai périodiquement besoin de changement. Sarah Gascoin nous appelle dans son blog multipassionnés épanouis des multipotentiels. “sois tout ce que tu es, fais tout ce que tu veux“, telle est sa devise. Si tu te sens concerné, va faire un tour sur son blog, c’est fou ce que ça rassure ! Bref ! J’ai donc décidé d’ être vraiment à l’écoute de tout ce qui m’inspire ACTUELLEMENT. Par exemple, je sais que j’ai besoin d’échanger physiquement avec les gens. Je pars donc à la rencontre de femmes inspirantes de ma région, la Provence, pour y chercher des énergies nouvelles. En projet tout d’abord : une série de podcasts qui figureront prochainement sur ce blog et sur les réseaux. Et le reste suivra !

Partager mes passions

J’ai envie de parler davantage de ce qui me donne du plaisir, de l’enthousiasme. Par exemple, dans ce cycle qui débute, écrire de la poésie continue à s’imposer à moi. C’est une chance mystérieuse que je croyais perdue depuis mes 16 ans… L’inspiration est là, je me donne la chance de la saisir. L’expérimentation de la fiction (l’écriture d’une nouvelle) a été une vraie réussite qui me donne envie de poursuivre cette nouvelle aventure. Envie de t’y mettre aussi? Je t’en reparlerai. En même temps, chanter, ma passion depuis l’enfance, prend sa place d’une façon différente que je ne l’imaginais. Preuve qu’il faut rester ouverte à l’imprévu ! Je cherche désespérément un pianiste depuis trois ans pour monter un répertoire. Sans succès. Pas grave ! J’ai des opportunités de chanter quand même, au sein d’une association qui relie la chanson et l’écriture… Alors, je profite juste de ce qui vient ! Et toi? As-tu aussi de développer une partie artistique chez toi? Le fais-tu déjà? Comment t’y prends-tu?

Pour commencer un nouveau cycle, il est utile de nager avec le courant

Dépasser les clivages et surfer avec le courant

Cette période inconfortable m’aura au moins appris à rechercher plus de cohérence. Commencer un nouveau cycle va donc consister essentiellement pour moi à mettre du lien, de l’unité entre tout ce qui m’enthousiasme et me procure du plaisir. Je lâche des choses, j’en conserve… Je laisse partir ce qui doit l’être. Comme chaque fois que je bute sur quelque chose, je dois passer par la case “lâcher prise”. Je le sais mais je m’en aperçois souvent très tard. Il me faut souvent un temps infini pour changer de cap, je crois que je suis une fausse rapide ! Comprendre toute la différence entre lutter contre la vague et surfer avec elle. Or, cela nécessite, plus que du courage : la foi en soi et en la vie. En fait, pouvoir croire en quelque chose d’Infini, qui nous dépasse. Et peu importe comment on l’appelle…

Gagner ou expérimenter?

Je sais, ce que je te partage aujourd’hui va bien au-delà de la question du blog. Écrire, ne pas écrire, moins écrire…Comment… Pas de stratégies, plutôt des ballons d’essais. Moi qui aime le défi, le challenge, je me rends compte que la vie est une délicieuse série d’expériences et que j’ai le droit à l’erreur. J’accepte de ne pas tout comprendre et de ne pas tout maîtriser. Et ça, c’est très nouveau pour moi. Serais-je en train de lâcher le perfectionnisme? Il serait temps !

Du coup… Le blog va progresser au rythme de mon évolution et cela me semble normal. Certainement moins de développement personnel et plus de créativité et de spiritualité… Je quitte un cycle, je commence un autre cycle… Vis-tu cela en ce moment? Je me relis et je me dis qu’aujourd’hui, j’ai évoqué mes intuitions un peu “en vrac”. Sans doute une étape nécessaire. J’ai eu envie de m’adresser à toi de façon plus personnelle. Mais je fais le pari que, si tout cela me parle, ça te parlera aussi ! DONC ! Dis-moi à quoi cela fait écho pour toi et ce que tu aimerais trouver ici, sur ce blog. Des sujets, des thématiques que je n’aurais pas encore évoqués. Et surtout, partage tes idées et tes ressentis dans les commentaires !

Tu as aimé cet article? Partage-le, cela m'aide beaucoup !
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Comments

Annick
29 février 2020 at 7 h 21 min

C’est toujours un plaisir de te lire. Tu te remets toujours en question et ça te permet de progresser. J’attends avec impatience tes nouveaux articles! J’aimerai bien lire une de tes poésies ou un fragment de tes écrits littéraires. Merci



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *