La force de l’amitié

Dans les différents types de sentiments définis par les Grecs, la philia occupe une place de choix. Aristote, dans l’Éthique à Nicomaque la définit comme basée sur une estime mutuelle et des conceptions et des aspirations similaires. C’est généralement la raison de sa stabilité. Nous choisissons nos amis parce nous trouvons en eux un écho de ce que nous sommes. Souvent l’ami est un miroir. Or ce que nous cherchons inconsciemment ou non dans l’amour, c’est la complémentarité, la différence. Voilà pourquoi l’amour s’accommode mal de l’amitié.

Tagged